McDonald's propose désormais l'assistance consulaire aux Américains en difficulté en Autriche

  • A
  • A
L'ambassade américaine à Vienne a annoncé la signature d'un partenariat avec McDonald's prévoyant que les succursales de la marque en Autriche puissent épauler les voyageurs en détresse en les mettant en lien avec les services consulaires.
L'ambassade américaine à Vienne a annoncé la signature d'un partenariat avec McDonald's prévoyant que les succursales de la marque en Autriche puissent épauler les voyageurs en détresse en les mettant en lien avec les services consulaires. © Federico PARRA / AFP
Partagez sur :
Passeport perdu? Les McDonald's autrichiens peuvent désormais venir à la rescousse des Américains en difficulté administrative, en vertu d'un nouveau partenariat surprenant.

Une nouvelle spécialité fait son entrée mercredi au menu des restaurants McDonald's en Autriche : l'assistance consulaire désormais proposée par la chaîne de fast-food aux citoyens américains en difficulté. L'ambassade américaine à Vienne a annoncé la signature d'un partenariat avec le roi de la restauration rapide prévoyant que les succursales de la marque en Autriche puissent épauler les voyageurs en détresse en les mettant en lien avec les services consulaires.

Une aide en cas de passeport volé ou perdu

"Les équipes (des restaurants McDonald's en Autriche) les assisteront en établissant le contact avec les services consulaires de l'ambassade américaine", explique la représentation diplomatique dans un message sur Facebook présentant ce "partenariat". Parmi les exemples cités figure le cas d'un passeport perdu ou volé ou encore l'assistance voyage en cas d'urgence. L'ambassade n'a pu préciser dans l'immédiat si cette coopération était une première. 

L'initiative a été diversement perçue sur les réseaux sociaux où les termes de "McVisa" et "McPasseport" ont aussitôt fleuri.

 

"Sommes-nous apparemment totalement incapables de chercher les coordonnées de l'ambassade sur internet??", s'est notamment interrogé un internaute, tandis qu'un autre évoquait "le sens figuré qui devient le sens propre".