Madagascar : 51 morts après le passage du cyclone Ava

, modifié à
  • A
  • A
(Photo d'illustration.)
(Photo d'illustration.) © RIJASOLO / AFP
Partagez sur :
Plus de 80.000 personnes ont également été sinistrées en raison des pluies torrentielles.

Les pluies torrentielles qui ont accompagné le passage la semaine dernière du cyclone Ava sur la partie orientale de l'île de Madagascar ont fait 51 morts, 22 disparus et plus de 80.000 sinistrés, selon un dernier bilan annoncé dix jours après le drame. Un précédent bilan faisait état de 29 morts.

Régulièrement touché par des cyclones. Dix-sept des victimes avaient trouvé la mort à la suite d'un glissement de terrain qui avait provoqué l'effondrement d'une maison dans la localité d'Ivory, au sud-est de la capitale du pays Antananarivo.

Le cyclone a frappé Madagascar vendredi 5 janvier, au matin, avant de balayer la partie orientale de la Grande Ile et de quitter le territoire samedi soir. Des vents violents et des pluies diluviennes ont fait déborder de nombreux cours d'eau de l'est de la Grande île et provoqué d'importantes inondations, notamment à Tamatave (est) et dans les bas quartiers d'Antananarivo.

De nombreuses localités ont été privées d'électricité et des routes ont été coupées. Madagascar, l'un des pays les plus pauvres au monde, est régulièrement touché par des cyclones. En mars 2017, Enawo avait fait au moins 78 morts.  Au cours des dix dernières années, Madagascar a été frappé par quarante-cinq cyclones et tempêtes tropicales.