Libye : accord à Paris sur des élections législatives et présidentielle le 10 décembre

, modifié à
  • A
  • A
Les principales forces en présence en Libye se sont engagées à respecter l'issue des élections. © Etienne LAURENT / POOL / AFP
Partagez sur :

"Nous nous engageons à travailler de façon constructive avec l'ONU pour organiser des élections crédibles et pacifiques et à respecter les résultats des élections", évoque la déclaration commune à l'issue d'une rencontre à l'Élysée. 

Les quatre responsables libyens réunis à Paris par Emmanuel Macron se sont engagés mardi à travailler ensemble pour que des élections législatives et présidentielle se tiennent le 10 décembre, selon une déclaration lue à l'issue de la conférence.

"Respecter les résultats des élections". "Nous nous engageons (…) à travailler de façon constructive avec l'ONU pour organiser des élections crédibles et pacifiques (…) et à respecter les résultats des élections", indique "la déclaration politique" endossée par le Premier ministre du gouvernement d'union nationale Fayez al-Sarraj, le maréchal Khalifa Haftar, homme fort de l'est du pays, le président de la Chambre des représentants, Aguila Salah, et celui du Conseil d'État, Khaled al-Mechri.

"Une étape clef" soutient Macron. Cet accord est "une étape clé pour la réconciliation" dans ce pays plongé dans le chaos, sept ans après la chute de Mouammar Kadhafi, s'est félicité Emmanuel Macron. La réunion qui s'est tenue dans la matinée à l'Élysée est "une rencontre historique", qui est "accompagnée par l'ensemble de la communauté internationale", a ajouté le chef de l'État devant la presse.