Les polices européennes et américaine paralysent la propagande du groupe EI

, modifié à
  • A
  • A
amaq syrie 1280
Bâtiment au nord de la Syrie, sur lequel est écrit "Amaq", du nom de l'agence utilisée par les islamistes radicaux pour revendiquer des attentats. © GEORGE OURFALIAN / AFP
Partagez sur :
Les agents américains et européens ont notamment réussi à neutraliser Amaq, le principal organe de propagande du régime djihadiste.

Les polices américaine et de l'UE ont paralysé les principaux organes de propagande en ligne du groupe État islamique (EI) lors d'une opération conjointe menée dans plusieurs pays, a rapporté vendredi l'agence européenne de police Europol.

L'agence Amaq dans le viseur. "Avec cette opération sans précédent, nous avons porté un grand coup aux capacités de l'EI à propager sa propagande en ligne et à radicaliser les jeunes en Europe", a déclaré dans un communiqué Rob Wainwright, chef de l'agence européenne spécialisée dans la répression de la criminalité. L'opération a particulièrement visé l'agence Amaq, utilisée par les islamistes radicaux pour revendiquer des attentats et propager leurs appels au djihad.