Le Britannique empoisonné au Novitchok a quitté l'hôpital

  • A
  • A
Charlie Rowley était soigné depuis le 30 juin à l'hôpital de Salisbury. Image d'illustration.
Charlie Rowley était soigné depuis le 30 juin à l'hôpital de Salisbury. Image d'illustration. © NIKLAS HALLE'N / AFP
Partagez sur :
Charlie Rowley était hospitalisé depuis le 30 juin après avoir été exposé à l'agent innervant Novitchok.

Charlie Rowley, l'un des deux Britanniques empoisonnés au Novitchok, est sorti de l'hôpital de Salisbury où il était soigné depuis le 30 juin, a annoncé l'hôpital vendredi.

"Je suis ravie de confirmer que Charlie Rowley est sorti de l'hôpital plus tôt dans la journée", après avoir vécu "une expérience épouvantable", a déclaré Lorna Wilkinson, la directrice des soins infirmiers à l'Hôpital de Salisbury, dans un communiqué.

Sa compagne est décédée. Le Britannique de 45 ans avait été hospitalisé dans un état critique après avoir été exposé à l'agent innervant Novitchok. Sa compagne, également empoisonnée, est décédée. La principale hypothèse de la police est que le poison incriminé est lié à l'attaque essuyée avec le même puissant agent neurotoxique début mars par l'ex-agent double russe Sergueï Skripal et sa fille Ioulia à Salisbury. Le 13 juillet, la police britannique a annoncé avoir trouvé une "petite bouteille" contenant du Novitchok au domicile de Charlie Rowley.