"La justice se penche sur un prédateur" : le procès d’Harvey Weinstein s’est ouvert à New York

, modifié à
  • A
  • A
Harvey Weinstein procès KENA BETANCUR / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP 1:30
Harvey Weinstein est arrivé affaibli à son procès, lundi à New York. © KENA BETANCUR / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :
Le procès du producteur Harvey Weinstein, accusé d’agressions sexuelles par des dizaines de femmes, a débuté lundi à New York. Plusieurs accusatrices, dont l’actrice Rosanna Arquette, étaient présentes devant le tribunal.
REPORTAGE

C’est un jour à marquer d’une pierre blanche pour le mouvement #MeToo. Le procès du producteur Harvey Weinstein, ancien magnat d’Hollywood accusé d’agressions sexuelles par des dizaines de femmes, s’est ouvert lundi à New York. Celui qui autrefois se pavanait sur les tapis rouges, est arrivé appuyé sur un déambulateur, entouré de ses avocats.

Récemment opéré du dos, l’ancien producteur a péniblement monté quelques marches pour entrer dans la cour suprême de l’État de New York. Harvey Weinstein, sous le feu des appareils photos et des caméras du monde entier, était également observé avec attention par certaines de ses accusatrices, dont les actrices Rosanna Arquette et Rose McGowen.  

La lettre vibrante de Rosanna Arquette

Rosanna Arquette, qui affirme avoir été violée par l’ancien magnat d’Hollywood, a lu une lettre face au tribunal. "Cher Harvey, aujourd’hui la justice se penche sur un super prédateur : toi. Je suis ici pour me tenir aux côtés des autres femmes que tu as blessées. Qu’on soit parvenu à ce moment de justice est bouleversant. Ce procès a une telle signification, aujourd’hui c’est un jour pour nous", a déclaré l’actrice, dans un discours vibrant.

Au tribunal, c’était un jour pour la procédure, avec une audience technique d’à peine une heure et demie. La sélection des jurés, une tâche ardue, débutera mardi et pourrait prendre deux semaines. Ensuite seulement, le procès tant attendu pourra vraiment commencer.

Weinstein inculpé pour viol à Los Angeles. Harvey Weinstein est loin d'en avoir fini avec la justice : accusé de multiples agressions sexuelles, le magnat déchu de Hollywood a été inculpé lundi à Los Angeles pour deux nouveaux cas, au moment même où son procès s'ouvrait à New York. En Californie, Harvey Weinstein est accusé d'être entré de force dans la chambre d'hôtel d'une femme pour la violer, le 18 février 2013, puis d'en avoir agressé une autre le lendemain dans une chambre d'hôtel de Beverly Hills, selon un communiqué de la procureure du comté de Los Angeles, Jackie Lacey. L'identité des deux victimes n'a pas été précisée à ce stade et l'enquête.