La France s'oppose à l'ouverture de négociations commerciales UE/États-Unis

, modifié à
  • A
  • A
La France pourrait être le seul pays de l'UE à voter contre l'ouverture de négociations commerciales avec les États-Unis.
La France pourrait être le seul pays de l'UE à voter contre l'ouverture de négociations commerciales avec les États-Unis. © Donald Miralle / Getty Images North America / AFP
Partagez sur :
Jeudi, les États membres de l'Union européenne ont approuvé le principe de l'ouverture de négociations commerciales avec les États-Unis.

La France votera lundi à Bruxelles contre l'ouverture de négociations commerciales entre l'Union européenne et les États-Unis, a annoncé l'Élysée, alors que les États membres de l'UE en ont approuvé le principe jeudi. "La France sera possiblement la seule à voter contre", a ajouté l'Élysée, rappelant le refus du président Emmanuel Macron de tout accord commercial avec un pays non signataire de l'Accord de Paris sur le climat.

Majorité qualifiée. La France devait notifier sa position jeudi soir auprès du Conseil européen, avant le vote lundi, à la majorité qualifiée, sur la validation du mandat donné à la Commission pour ouvrir ces négociations. "Il est donc probable que le mandat soit adopté", précise la présidence française.

L'Allemagne et les pays du Nord favorables. "Mais il ne serait pas compréhensible pour la France d'ouvrir ces négociations puisque nous ne sommes pas au niveau des exigences environnementales. L'un des grands engagements européens du président de la République est de mettre le climat au centre de son action", ajoute-t-elle. L'Allemagne et les pays du Nord sont très favorables à ces négociations sur les droits de douanes des échanges de biens industriels, a souligné l'Élysée. Et même si quelques pays comme l'Espagne et la Belgique ont exprimé des préoccupions sur le plan environnemental, ils ne s'y sont pas opposés.