Incendies en Australie : 30.000 personnes bloquées dans le Sud-Est du pays

  • A
  • A
Un hélicoptère intervient sur les feux de forêt dans l'Etat de Victoria, en Australie, le 29 décembre.
Un hélicoptère intervient sur les feux de forêt dans l'Etat de Victoria, en Australie, le 29 décembre. © AFP PHOTO / DEPARTMENT OF ENVIRONMENT, LAND, WATER AND PLANNING
Partagez sur :
Les autorités australiennes appellent 30.000 personnes à trouver un abri et à ne pas prendre la route dans le Sud-Est du pays, menacé par des incendies alors que le reste de l'Australie est ravagé par les flammes. De fortes chaleurs et des vents puissants sont encore attendus lundi. 

Trois millions d'hectares déjà partis en fumée, jusqu'à 47 degrés ressentis, un pompier décédé lundi matin... Les incendies en Australie ne cessent d'empirer et 30.000 personnes sont en danger au sud-est du pays, dans l'État de Victoria, à East Gippsland. Il fallait quitter cette région dimanche et il est désormais trop tard pour prendre la route. Les autorités ordonnent donc à la population de trouver un abri alors que trois incendies menacent cette région, les flammes s'étirant sur mille kilomètres.

Les autorités sont en état d'alerte et appellent les habitants de la région à suivre à la lettre leurs instructions. "Vous ne devez pas être sur les routes", met en garde le chef de la police locale, "il faut absolument que vous restiez connectés à l'application d'urgence pour suivre les informations du lieu où vous vous trouvez et obéir aux instructions. Elles vous donneront des indications sur les endroits où vous pouvez fuir, vous devez lire très attentivement ces messages". 

Désastre écologique

Le vent pourrait encore souffler très fort lundi et 40 degrés sont attendus à Melbourne où 100.000 personnes ont été priées de fuir cinq banlieues de la capitale de l'État de Victoria. C'est globalement tout le pays qui souffre depuis des semaines avec des centaines de feu sur tout le territoire. Le désastre est bien sûr écologique : un tiers des koalas ont été décimés dans ces incendies et 90% des oiseaux ont disparu à certains endroits. L'urgence est aussi sanitaire puisque les problèmes respiratoires augmentent, avec jusqu'à 80% de patients en plus aux urgences, selon les services de santé. 

Europe 1
Par Pauline Jacot, édité par Théo Mercadier