"Il faut un référendum populaire pour décider de l'accord sur le Brexit", selon Dominic Grieve, député conservateur britannique

  • A
  • A
Partagez sur :
Invité dans la matinale d'Europe 1, le député conservateur britannique Dominic Grieve ne votera pas l'accord négocié pour le Brexit par Boris Johnson. Il souhaite que cet accord fasse l'objet d'un référendum. 

Après l'annonce d'un accord entre l'Union Européenne et Boris Johnson, le Parlement britannique va devoir se prononcer pour valider ou non le texte. Selon Dominic Grieve, député conservateur, ce vote risque d'être extrêmement serré. "Je ne sais pas s'il pourra avoir une majorité, il gagnera ou il perdra par deux ou trois voix", explique l'ancien procureur général du gouvernement Cameron. 

Si le vote de la raison serait de valider le texte, afin d'éviter une sortie sans accord, Dominic Grieve pose certaines conditions : "Evidemment qu'un divorce à l'amiable serait mieux, mais beaucoup de députés, comme moi, veulent que cet accord soit présenté au public dans le cadre d'un référundum".

Une issue plutôt pessimiste

Or Boris Johnson, n'offre pas cette possibilité pour le moment. Dominic Grieve votera donc contre. Mais quid d'un revirement de situation du Premier ministre ? "S'il décide de changer d'avis, malgré le fait qu'il y a beaucoup de choses que je n'aime pas dans ce deal, je le voterais."

Les députés britanniques doivent se prononcer ce samedi 19 octobre. Pour l'instant, un vote en faveur de cet accord ne semble pas d'actualité, en vertu des positions du Parti travailliste et du DUP, le parti unioniste nord-irlandais.

 

Europe 1
Par T.V.