Entre Macron et Trump, une relation tournée en dérision par les late-shows

, modifié à
  • A
  • A
Depuis l'arrivée d'Emmanuel Macron aux États-Unis, les deux dirigeants affichent leur proximité.
Depuis l'arrivée d'Emmanuel Macron aux États-Unis, les deux dirigeants affichent leur proximité. © AFP
Partagez sur :
La "bromance" légèrement exagérée entre le président américain et son homologue français a amusé les auteurs des late-shows américains.

La relation particulière entre Emmanuel Macron et Donald Trump est loin de laisser les humoristes américains de marbre. Les embrassades, les étranges et interminables poignées de main, les marques d'affection entre les deux dirigeants ont fait le délice des humoristes des "late-night talk show" outre-Atlantique. Si l'entente entre les présidents français et américain a déjà fait couler beaucoup d'encre, ce sont leurs interactions physiques qui ont marqué les esprits cette semaine, leur "touchy-feely relationship" selon l'expression ciselée d'Ashley Parker, journaliste du Washington Post.

Il lui a fait la version Stormy Daniels". Le Daily Show, sur Comedy Central, animé par le Sud-africain Trevor Noah, a résumé cette "visite d'État" d'un petit court-métrage noir et blanc intitulé L'Affaire des Mains, musique romantique à l'appui, mettant bout-à-bout tous les contacts entre les deux hommes. La principale source d'inspiration ? L'évocation des nombreuses aventures extra-conjugales attribuées au 45e président des Etats-Unis. "Vous l'avez déjà vu toucher quelqu'un comme ça ? Il lui a fait la version Stormy Daniels", a lancé Jimmy Kimmel sur ABC, évoquant l'actrice porno qui affirme avoir eu une relation sexuelle avec le magnat de l'immobilier et avoir été payée par Michael Cohen, l'avocat personnel du président, peu avant l'élection, pour se taire. "Lorsque le président Emmanuel Macron a salué le président Trump, il l'a embrassé sur les deux joues. Par réflexe, Michael Cohen a immédiatement surgi et donné 130.000 dollars à Macron", a ajouté, dans la même veine, Conan O'Brien sur TBS.

L'épisode des pellicules époussetées. L'étrange épisode au cours duquel, dans le Bureau ovale et face aux caméras du monde entier, le président américain a entrepris de balayer des pellicules du costume de son invité français, a aussi fait beaucoup parler, la signification de ce geste donnant lieu à une myriade d'interprétations différentes. "Comment gérer (Donald Trump) quand il vous humilie publiquement ?", a lancé Trevor Noah, tout sourire. "Si j'étais Macron, j'aurais riposté", a-t-il poursuivi, ajoutant avoir été impressionné par le "calme" du président français qui a "parfaitement géré".

"Monsieur le président, Macron est toujours là, souriant, après avoir passé deux jours avec vous… Ce ne sont pas des pellicules, c'est de la cocaïne !", a lâché Stephen Colbert sur CBS.