Coronavirus : ce que l'on sait du rapatriement des Français de Wuhan

, modifié à
  • A
  • A
Coronavirus 1:45
Les ressortissants français de Wuhan peuvent rentrer avec un avion envoyé par la France. © AFP
Partagez sur :
Selon la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, un avion atterrira "jeudi après-midi à Wuhan" et "devrait être de retour en France probablement vendredi". Il transportera les ressortissants français de cette ville chinoise durement touchée par le coronavirus, qui ont été informés d'un délai de quarantaine de 14 jours, à leur retour sur le sol français.

Les conditions du rapatriement des Français de Wuhan se précisent petit à petit : selon la ministre de la Santé Agnès Buzyn, un premier avion va atterrir "jeudi après-midi" dans cette ville chinoise, la plus affectée par l'épidémie de coronavirus responsable de 132 morts en Chine. Ensuite, ils vont être pris en charge par les autorités sanitaires françaises. Plusieurs zones d'ombre subsistent néanmoins, notamment pour les premiers intéressés : une étudiante française de Wuhan contactée mercredi par Europe 1 déplore un manque d'information sur ce rapatriement.

Comment va se dérouler le rapatriement ?

Pas moins de 250 Français, ainsi que plus de 100 ressortissants d'autres pays européens, doivent rentrer en fin de semaine. Un avion a décollé mercredi et selon Agnès Buzyn, ministre de la Santé, doit atterrir "jeudi après-midi à Wuhan". Il "devrait être de retour en France probablement vendredi, je ne peux pas savoir si c'est vendredi soir, vendredi dans la nuit ou samedi matin", a déclaré la ministre de la Santé Agnès Buzyn, mardi lors de ses voeux à la presse. "Une équipe médicale accompagnera cet avion", a-t-elle dit. D'autres avions sont prévus, pour ne pas mélanger des personnes potentiellement malades avec des personnes saines.

Comment les ressortissants français ont-ils été informés ?

"J'ai commencé à préparer ma valise ce soir, mais je ne me rends pas bien compte parce qu'on n'a toujours pas d'information", affirme Amélie, étudiante française à Wuhan, sur Europe 1, mercredi soir. "J'ai du mal à me dire que ça va se faire demain. J'ai appelé la cellule de crise du ministère des Affaires étrangères et ils n'ont encore aucune information concernant la date ou comment ça va se passer. On nous a envoyé un mail avec un questionnaire médical et une déclaration de responsabilité." 

Tous les Français de Wuhan doivent-ils rentrer ?

Non, pas obligatoirement. "Tous ne veulent pas rentrer", a d'ailleurs indiqué mardi Agnès Buzyn. C'est l'option que privilégiait Amélie au départ. "S'il n'y avait que moi, je serais restée en Chine, parce que je suis chez moi et je respecte les consignes de sécurité. Ce serait surtout un soulagement pour mes proches, ce sont eux qui me demandent de rentrer", assure-t-elle.

Que va-t-il se passer pour eux une fois en France ?

Les Français de retour en France seront "en quarantaine pendant 14 jours", comme en ont été informés les personnes concernées par ce rapatriement. Selon nos informations, les 250 ressortissants français seront placés à l'isolement en Île-de-France, dans un lieu qui reste à définir. Ensuite, s'ils ne sont pas contaminés, ils pourront retrouver une vie normale et retourner en Chine par la suite. Mais ce ne sera pas gratuit : la déclaration de responsabilité informe les personnes rapatriées que "le vol retour si on veut rentrer en Chine plus tard sera à nos frais. On a un peu peur que les billets soient très chers quand Wuhan va rouvrir l'aéroport", confie Amélie.