La Maison-Blanche est-elle la copie d'un château du Périgord ?

  • A
  • A
Partagez sur :
Le château de Rastignac, dans le Périgord, ressemble comme deux gouttes d'eau à la Maison-Blanche, que Donald Trump va laisser à Joe Biden à partir de mercredi. Le copropriétaire du bâtiment français, Francis Rodriguez, revient au micro d'Europe 1 sur l'histoire des deux bâtisses néo-classiques.
INTERVIEW

Si Donald Trump regrette, à partir de mercredi, le faste discret et les charmes de la Maison-Blanche, il pourra retrouver un peu de cette atmosphère… dans le Périgord. Car à La Bachellerie, petit village entre Périgueux et Brive, existe un bâtiment quasiment identique au repaire du président des États-Unis. Sur Europe 1, mercredi matin, Francis Rodriguez, l'un des copropriétaires de ce château de Rastignac, nous emmène à la découverte de cette bâtisse imaginée à la fin du 18e siècle dans la tradition néo-classique.

Quand on regarde les photos du château de Rastignac, la ressemblance est troublante avec la Maison-Blanche. "À Washington, il y a une fenêtre en plus", glisse avec malice Francis Rodriguez, tombé amoureux des lieux il y a un demi-siècle.

Une Maison-Blanche terminée plus tôt, mais…

Une question inévitable se pose : lequel des deux bâtiments a "copié" l'autre ? La France a-t-elle inspiré les architectes de la demeure des présidents américains ? Le Périgord a-t-il voulu rendre un hommage singulier aux États-Unis ? Le copropriétaire partage sa "version" des faits, qui repose sur des "écrits", affirme-t-il.

" Le château a été commencé avant la Révolution, puis interrompu avant d'être repris "

"En 1987, deux architectes ont fait une grande étude sur Rastignac. Elles disent que le château a été commencé avant la Révolution, puis interrompu avant d'être repris. Certains propriétaires disent que le château a été terminé en 1817, parce que c'est écrit dans ses caves", retrace Fabrice Rodriguez. "La Maison-Blanche a été faite avant." En effet, le Bureau ovale, l'aile ouest et les autres composantes du bâtiment situé au 1600, Pennsylvania Avenue, ont été terminées en 1792.

"Beaucoup de choses se ressemblent"

Les Américains, vainqueurs par K.O. ? Pas vraiment. "Le château de Rastignac a été construit sur les plans d'un ancien château-fort avant la Révolution et les plans ont séjourné à Bordeaux. À cette époque-là, Thomas Jefferson (troisième président américain) venait souvent à Bordeaux. Il se serait inspiré des plans", assure le châtelain, qui enfonce le clou : "Le plan original est probablement celui de Rastignac.

Et la ressemblance ne s'arrête pas qu'à la façade du château. "Le Bureau ovale est semblable à celui de Washington", poursuit Francis Rodriguez. "Il y a beaucoup, beaucoup de choses qui se ressemblent." Seule certitude, Joe Biden n'y dormira pas à partir de mercredi soir.