Historien russe arrêté pour avoir tué une étudiante : "C'était Docteur Jekyll et Mr Hyde"

, modifié à
  • A
  • A
Oleg Sokolov, ici en 2005, a reconnu avoir tué et démembré une ancienne étudiante. 1:23
Oleg Sokolov, ici en 2005, a reconnu avoir tué et démembré une ancienne étudiante. © DENIS SINYAKOV / AFP
Partagez sur :
Arrêté pour avoir tué et démembré une ancienne étudiante, le professeur russe Oleg Sokolov s'était déjà fait remarquer par son comportement instable, selon l'historien Alain Pigeard. 
RÉACTION

Historien renommé et professeur respecté par ses élèves, le Russe Oleg Sokolov a reconnu avoir tué et démembré une ancienne étudiante, après avoir été arrêté samedi par la police russe qui l'avait sorti d'une rivière avec un sac à dos contenant deux bras de femme. Alors que, selon plusieurs médias russes, cet admirateur de Napoléon avait déjà frappé et menacé de mort une femme en 2008, d'anciens élèves avaient également signalé le comportement abusif de leur professeur. "C'était Docteur Jekyll et Mister Hyde", confirme à Europe 1 Alain Pigeard, historien spécialiste de l'histoire napoléonienne, qui connaissait Oleg Sokolov depuis plus de 30 ans. 

"Lorsqu'il était en civil, il était charmant, il avait une grande culture", ajoute-t-il. "Il maîtrisait très bien la langue française, y compris des termes argotiques". En revanche, précise-t-il, "dès qu'il enfilait un uniforme, il devenait imbuvable, exécrable, violent". 

"Il a blessé mortellement un cheval"

"En Espagne, il a blessé mortellement un cheval en lui mettant des coups d'éperons dans les flancs", se souvient encore celui qui croisait régulièrement Oleg Sokolov sur des sites de reconstitution historique depuis les années 80. "Il avait une grosse voix, et comme il parlait bien français, il impressionnait beaucoup les petits Russes qui faisaient de la reconstitution historique". Et de conclure : "Personne n'osait la ramener devant Oleg Sokolov." 

"Je savais qu'il était violent, mais je n'imaginais pas qu'il pourrait aller jusqu'à ce stade dramatique", précise enfin Alain Pigeard. Oleg Sokolov doit être présenté lundi devant un tribunal qui décidera de son incarcération.

Europe 1
Par Sophie Eychenne, édité par Antoine Terrel