"Ça n’a aucun sens" : à Grays, le choc après la découverte de 39 corps dans un camion frigorifique

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
REPORTAGE - 39 corps ont été découverts mercredi à l’Est de Londres, dans un camion frigorifique venu de Belgique. A Grays, où s’est produit le drame, les habitants sont sous le choc.
REPORTAGE

Grays est une zone industrielle anglaise, à l’Est de Londres, triste comme toutes les autres : un enchevêtrement de tôles, de barrières métalliques et d’immenses parkings détrempés. C’est dans cette ville que 39 corps ont été découverts mercredi dans un camion frigorifique venu de Belgique. Une bâche verte dressée à la hâte, gardée par deux policiers, cache une partie des lieux au regard. 

Un peu plus loin, les habitants sont sous le choc. "Ça n’a aucun sens, ce n’est pas quelque chose qui peut se produire à Grays, mais plutôt dans les films, ou en Amérique. J’espère que la police va aller au fond des choses et résoudre ce crime", s’indigne Ruby, qui vit à dix minutes du lieu du drame.  

"Ce genre de choses arrive beaucoup"

Au centre-ville de Grays, la tragédie est sur toutes les lèvres et fait écho à des événements récents et récurrents. "Ce genre de choses arrive beaucoup. Soit on les découvre et ça fait les gros titres, soit rien du tout. Juste à côté, il y a le port de Tilbury, ils y trouvent souvent des gens", raconte tristement un habitant. "Oui, la dernière fois ils ont renvoyé 23 personnes chez elles. Elles étaient dans un container de bateau, c’était il y a à peine quelques mois. Mais eux allaient bien, ils avaient de la nourriture et du matériel", poursuit une autre habitante.

Le chauffeur, âgé de 25 ans et originaire d’Irlande du Nord, a été arrêté dans le cadre d’une enquête pour meurtre. Aucune indication n'a été apportée dans l'immédiat sur l’origine des victimes ni sur le fait de savoir s'il s'agissait de migrants.

Europe 1
Par Jean-Jacques Héry, envoyé spécial à Grays, édité par Julien Ricotta