Attentats en Catalogne : l'imam recherché est mort dans l'explosion à Alcanar

, modifié à
  • A
  • A
L'explosion d'une maison à Alcanar a sans doute précipité l'action des terroristes.
L'explosion d'une maison à Alcanar a sans doute précipité l'action des terroristes. © AFP
Partagez sur :
L'imam Abdelbaki E.S, soupçonné d'avoir radicalisé la cellule responsable des attentats en Catalogne, est mort dans l'explosion survenue à Alcanar mercredi dernier.

L'imam Abdelbaki E.S, soupçonné d'être au cœur de la cellule djihadiste responsable des attentats en Catalogne, est bien mort dans l'explosion de la maison à Alcanar, a annoncé lundi soir le chef de la police catalane.

"Les restes de l'imam étaient là-bas". "Les restes de l'imam étaient là-bas", a déclaré lors d'une conférence de presse à Barcelone le major Josep Lluis Trapero, en évoquant la maison où le groupe djihadiste préparait les attaques, et détruite par une importante déflagration mercredi soir à 200 km de Barcelone, moins de 24 heures avant les attentats qui ont fait 15 morts, selon un nouveau bilan. 

Les membres de la cellule gravitaient autour de l'imam. Selon les autorités espagnoles, onze personnes formaient la cellule terroriste qui a préparé les attentats de Barcelone et Cambrils, et gravitaient autour d'Abdelbaki E.S.