Après Harvey, son frère Bob Weinstein est accusé de harcèlement sexuel

, modifié à
  • A
  • A
Bob Weinstein crédit : CHARLEY GALLAY / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP - 1280
Bob Weinstein est accusé par une productrice de l'avoir sexuellement harcelée pendant trois mois © CHARLEY GALLAY / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :
La productrice Amanda Segel a rendu publics ses démêlés avec Bob Weinstein, le frère d'Harvey Weinstein, qu'elle accuse de l'avoir sexuellement harcelée pendant trois mois à l'été 2016.

La productrice exécutive de la série The Mist, Amanda Segel, a accusé Bob Weinstein, co-fondateur de la TWC avec son frère Harvey Weinstein, de l'avoir harcelée pendant trois mois en 2016, rapporte le magazine Variety mercredi. 

Trois mois de harcèlement sexuel. Alors qu'Harvey Weinstein se trouve au cœur d'un torrent d'accusations de harcèlement, d'agressions sexuelles et de viols sur des comédiennes et plusieurs anciennes collaboratrices, son frère Bob fait lui aussi l'objet d'accusation. Amanda Segel affirme que le producteur lui aurait fait des avances, qu'elle a refusées, à plusieurs reprises. Il lui aurait, entre autres, demandé de le rejoindre pour des dîners privés. Des demandes insistantes qui auraient duré trois mois, jusqu'à ce que l'avocat de la productrice n'assure à TWC que s'il ne cessait pas ses contacts répétés pour des sujets privés, elle quitterait la série. 

De fausses accusations ? L'avocat de Bob Weinstein a nié ces accusations. "L'histoire de Variety à propos de Bob Weinstein est criblée de fausses et trompeuses affirmations de la part de Mme Segel, et nous avons des emails pour le prouver." Bob Weinstein avait d'ailleurs condamné le comportement de son frère vendredi dernier, le qualifiant d'homme "très malade"

Un dîner puis des emails insistants. Le harcèlement aurait commencé lors d'un dîner à Los Angeles. Bob Weinstein l'aurait invitée après enquêté pour savoir si elle était célibataire. Au cours de cette rencontre, il lui aurait posé des questions très intimes et laisser entendre qu'il désirait plus qu'une relation professionnelle avec elle. Elle aurait décliné son invitation à passer la nuit avec lui. Les emails insistants auraient commencé au lendemain de ce dîner. Bob Weinstein aurait notamment laissé entendre que si elle n'acceptait pas ses invitations, il pourrait la licencier puisqu'il était son patron.

Europe 1
Par M.R.