A Auschwitz, découverte d'objets cachés par des déportés : "Il y a des choses à apprendre"

, modifié à
  • A
  • A
Des couteaux, des fourchettes et des chaussures ont notamment été dénichés dans un conduit de cheminé. 1:23
Des couteaux, des fourchettes et des chaussures ont notamment été dénichés dans un conduit de cheminé. © AFP PHOTO / Nationalfonds/Kaczmarczyk/Marszalek
Partagez sur :
Des objets dissimulés par des déportés ont été découverts dans l'ancien camp de concentration d'Auschwitz, en Pologne, à l'occasion de travaux de restauration menés par des chercheurs autrichiens. Des couteaux, fourchettes et chaussures ont notamment été dénichés dans un conduit de cheminée.

75 ans après la libération, des objets cachés par des prisonniers du camp d’Auschwitz ont été découverts par une équipe de chercheurs autrichiens, qui menait des travaux de restauration. Des couteaux, fourchettes et chaussures ont notamment été dénichés dans un conduit de cheminée. "Ce que cet événement met en lumière, c'est qu'il y a encore des choses à apprendre. On sait à peu près tout de la grande histoire. Ce qui nous manque encore aujourd'hui, c'est l'histoire des victimes", affirme Jacques Fredj, le directeur du mémorial de la Shoah, au micro d'Europe 1.

"Les histoires individuelles contribuent à écrire l'histoire collective"

Pour lui, ces nouvelles découvertes sont loin d'être anecdotiques. "L'histoire de ces photos, de ces documents, des ces objets, qui nous diront quelque chose sur tel aspect de la vie quotidienne, sur tel acte de résistance dans le camp, sur tel fait de répression... C'est en quelque sorte les histoires individuelles qui contribuent à écrire une histoire collective des victimes."

Il espère que ces trouvailles pousseront les chercheurs à mener de nouvelles recherches, pour peut-être trouver des souvenirs supplémentaires. "Je trouve ça fabuleux qu'il y ait encore des objets à découvrir dans l'enceinte de ce camp. Ca va probablement pousser la direction à investiguer..."

Europe 1
Par Pierre Herbulot, édité par Laetitia Drevet