Vente Rafale : Cameron drague les Indiens

  • A
  • A
Partagez sur :

Le Premier ministre britannique David Cameron a jugé mercredi "décevante" la décision de l'Inde de sélectionner l'avion français Rafale et a indiqué qu'il allait "tout faire" pour l'encourager à reconsidérer son choix au profit de l'avion de combat Eurofighter Typhoon.

"Je vais faire tout ce qui est en mon pouvoir, comme je l'ai déjà fait, pour encourager les Indiens à regarder le Typhoon", a dit David Cameron devant le parlement. La décision de l'Inde est "bien sûr décevante" mais "ils n'ont pas encore attribué le contrat", a-t-il souligné.

L'Inde a sélectionné mardi le Rafale de Dassault Aviation dans le cadre d'un colossal appel d'offres de 12 milliards de dollars visant à lui livrer 126 avions de chasse, ce qui constituerait le premier succès à l'export pour cet appareil français.

L'Eurofighter Typhoon est pour sa part produit par un consortium formé par les filiales allemande et espagnole du groupe européen EADS - qui menait la campagne pour le contrat en Inde -, le britannique BAE Systems et l'italien Finmeccanica.

"C'est un avion superbe, avec des capacités supérieures au Rafale et nous allons encourager les Indiens à prendre cela en considération", a encore déclaré David Cameron.