Un tir nord-coréen serait "une provocation"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le secrétaire américain à la Défense Leon Panetta et son homologue sud-Coréen ont évoqué lundi soir le prochain lancement de la fusée nord-coréenne Unha-3, lors d'un entretien téléphonique.

Tous deux "considèrent un tir de missile de la part de la Corée du Nord comme une grave provocation et une violation de ses obligations internationales ainsi que des résolutions du Conseil de sécurité de l'Onu", a déclaré un porte-parole du Pentagone.

Pyongyang assure que ce tir, prévu entre le 12 et le 16 avril, n'a pas d'autre objectif que la mise en orbite d'un satellite d'observation, mais la plupart des observateurs estiment qu'il s'agit bel et bien d'un tir de missile à longue portée déguisé.