Syrie : pour le chef de l'Otan, les attaques chimiques sont le fait d'Assad

  • A
  • A
Partagez sur :

Le secrétaire général de l'Otan, Anders Fogh Rasmussen, s'est déclaré lundi convaincu que le gouvernement syrien a perpétré les attaques à l'arme chimique du 21 août à Damas et a estimé qu'une telle agression ne saurait être ignorée. "On m'a fourni des informations concrètes et, sans entrer dans les détails, je peux vous dire que je suis personnellement convaincu non seulement qu'une attaque chimique s'est produite, mais que le régime syrien en est responsable", a-t-il dit lors d'une conférence de presse.

>> A LIRE AUSSI : Obama à l'assaut du congrès sur le dossier syrien

"Nous pensons que ces actes épouvantables qui ont coûté la vie à des centaines d'hommes, de femmes et d'enfants ne peuvent être ignorés", a-t-il ajouté. "Je pense qu'il existe un accord sur la nécessité d'une réaction internationale ferme afin d'éviter que des attaques chimiques se produisent à l'avenir. "Je dirais que ce serait envoyer un signal dangereux à tous les dictateurs dans le monde si nous ne bougions pas et si nous ne réagissions pas", a dit encore le dirigeant de l'Alliance atlantique, sans préciser la nature d'une éventuelle riposte.

>> A LIRE AUSSI : "Damas marque des points"