Suisse : le banquier François Reyl mis en examen

  • A
  • A
Partagez sur :

Le banquier François Reyl, directeur général de la banque suisse du même nom, a été mis en examen jeudi pour blanchiment de fraude fiscale par la justice française, a-t-on appris vendredi auprès de la banque à Genève. "La Banque s'indigne de la mise en examen de son dirigeant, assortie d'une interdiction provisoire de sortie du territoire et d'exercer sa fonction de directeur général", indique l'établissement genevois dans un communiqué. Interrogée, la banque a précisé que l'objet de la mise en examen est "exclusivement blanchiment de fraude fiscale". La banque a fait appel de cette décision de mise en examen.

La banque Reyl indique encore que François Reyl, fils du fondateur de la banque Dominique Reyl, a été entendu jeudi par des juges d'instruction français "dans le cadre d'une procédure concernant un petit nombre de clients". La mise en examen a été prononcée à l'issue de cette audition. Pour l'établissement bancaire, la décision de la justice française est "totalement disproportionnée et injustifiée", et elle "ignore les efforts déployés depuis plusieurs mois pour satisfaire aux demandes des autorités judiciaires françaises". Enfin, la banque rappelle qu'elle a toujours agi "conformément aux lois qui lui sont applicables".

La banque Reyl est une petite banque privée basée à Genève et spécialisée dans la gestion de fortune. C'est dans cette banque que l'ancien ministre français du budget Jérôme Cahuzac avait ouvert un compte non déclaré.