Pakistan : la coalition au pouvoir fragilisée

  • A
  • A
Partagez sur :

Un important allié du gouvernement pakistanais, le Muttahida Qaumi Movement (MQM), au pouvoir dans la mégalopole de Karachi, a claqué lundi la porte de la coalition gouvernementale, fragilisée mais qui reste légèrement majoritaire au parlement. Le MQM, qui représente la communauté issue de l'immigration des musulmans en provenance d'Inde à la partition de l'ancienne colonie britannique en 1947, a justifié son départ en dénonçant l'approche "dictatoriale" du Parti du peuple pakistanais (PPP) au pouvoir.

"Nous avons décidé de rejoindre les bancs de l'opposition tant au niveau niveau fédéral que provincial", a annoncé l'un des responsables du MQM, Farooq Sattar lors d'une conférence de presse à Karachi.