Malawi : l'UE condamne aussi

  • A
  • A
Partagez sur :

La chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton a fermement condamné vendredi le recours à la force et les tirs à balles réelles au Malawi, et les restrictions imposées aux médias, appelant le gouvernement à accepter le dialogue. "Je condamne fermement le recours à la force et aux munitions réelles par les autorités du Malawi pour empêcher leurs propres citoyens d'exercer leur droit constitutionnel de manifester pacifiquement", a-t-elle souligné. "Refuser le droit de manifester pacifiquement est inacceptable", a précisé Catherine Ashton dans un communiqué.