Le patrimoine de Mandela fait débat

  • A
  • A
Partagez sur :

George Bizos, célèbre avocat et ami de Nelson Mandela, a annoncé son intention de contre-attaquer en justice les filles du prix Nobel de la paix, qui lui contestent le droit de siéger comme administrateur de deux fonds d'investissements appartenant au vieil homme. "Nous avons été mandatés pour plaider le refus absolu des allégations grossières proférées par les plaignantes", a indiqué l'avocat de George Bizos, Michael Hart, dans un communiqué.

Makaziwe et Zenani, deux des filles de Nelson Mandela, accusent M. Bizos et deux autres personnes, le ministre du Logement Tokyo Sexwale et un autre avocat, de s'être imposés comme administrateurs d'Harmonieux Investment Holdings et de Magnifique Investment Holdings, deux fonds estimés à quelque 1,7 million de dollars au total. Les trois hommes affirment au contraire avoir été nommés par Nelson Mandela lui-même. Agé de 94 ans, l'ex-président, qui a passé dix jours à l'hôpital récemment pour soigner une pneumonie, n'a apparemment pas donné son avis sur le litige.