Le Conseil de sécurité condamne Damas

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Le Conseil de sécurité de l'ONU a condamné dimanche le massacre qui a fait au moins 108 morts à Houla (centre de la Syrie) et en a rendu responsable le gouvernement syrien. Dans une déclaration adoptée à l'unanimité, les 15 membres du Conseil, y compris la Russie alliée de la Syrie, dénoncent "une série de bombardements par les tanks et l'artillerie gouvernementale contre un quartier résidentiel".

"Cet usage scandaleux de la force contre la population civile viole les lois internationales et les engagements du gouvernement syrien", souligne le texte.