Gbagbo inculpé, "une faute majeure" (E1)

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

"C'est une faute majeure qui est commise, autant par dirigeants ivoiriens actuels que par les dirigeants français qui sont derrière cela", a réagi Bernard Houdin, conseiller de Laurent Gbagbo, mardi soir sur Europe 1. Bernard Houdin a ainsi dénoncé l'inculpation de Laurent Gbagbo par la CPI pour crimes contre l'humanité et son transfert vers la La Haye, aux Pays-Bas.

"Je crains le pire parce que les populations sont désespérées, (...) aujourd'hui rien ne va en Côte d'Ivoire", a-t-il déclaré, avant d'ajouter : "une des rares personne qui avait la voix qui pouvait porter pour une réconciliation et pour apaiser les tensions, c'est celle du président Gbagbo".