Frégate Libertad : la libération demandée

  • A
  • A
Partagez sur :

Le Tribunal international du droit de la Mer (TIBM), qui siège à Hambourg, en Allemagne, a demandé samedi que les autorités ghanéennes libèrent "immédiatement" la frégate argentine Libertad retenue depuis le 2 octobre dans le port de Tema au Ghana.

"Le TIBM demande aux autorités du Ghana qu'elles libèrent immédiatement la frégate Libertad et qu'elles l'approvionnent pour qu'elle puisse quitter Tema" (à l'est d'Accra), a indiqué le président du tribunal, le Japonais  Shunji Yanai.