Du Japon au Sierra-Leone : les hauts et les bas de l'espérance de vie

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Où vit-on le plus vieux dans le monde? Vingt ans après ses dernières statistiques, l'OMS vient de rendre public de nouvelles données mondiales sur l'espérance de vie.

A l'échelle du globe, l'espérance de vie varie significativement d'un pays à l'autre. C'est ce qui ressort des dernières statistiques de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Ainsi, si une Japonaise a toutes ses chances de souffler ses 86 bougies, une Afghane vit en moyenne une quarantaine d'années.

Même disparité chez la gent masculine : au Sierra Leone, en Afrique Australe, les hommes ne vivent que 39 ans en moyenne soit 42 ans de moins qu'à Saint-Marin, petit Etat Européen qui détient le record de longévité des messieurs.

La dernière étude de ce type remontait à une vingtaine d'années et l'évolution de l'espérance de vie de certains pays est éloquente. Le Swaziland, l'Afrique du sud, le Kenya ou encore le Zimbabwe accusent, par exemple, des reculs dramatiques de l'espérance de vie de leur population.

Le tableau n'est pas plus sombre partout. En Erythrée, par exemple, l'espérance de vie a doublé. L'OMS attribue ces amélioration aux progrès réalisés en matière de santé publique d'une part et la fin de conflits meurtriers d'autre part. L’espérance de vie moyenne mondiale est de 70,5 ans.

Europe 1
Par Rédaction Europe1.fr