Afsud : la police n'a pas tué les 2 Français

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

La police des polices sud-africaine a exonéré les forces de l'ordre de toute responsabilité dans la mort de deux Français, le 20 janvier lors d'un assaut sur la planque où le couple s'était réfugié après avoir tué un jeune agent. A l'approche des policiers sud-africains, Philippe Menière, 60 ans, a tué d'une balle dans la tête sa compagne, Agnès Jardel, 55 ans, puis a retourné son arme contre lui, ont indiqué des représentants du Directoire indépendant des plaintes (ICD) lors d'une conférence de presse.

En entendant les coups de feu, les agents ont répliqué. Mais "mais au moment où les balles les ont atteints, les Français étaient déjà morts", a assuré Thabo Leholo, chef de l'ICD pour la province du Cap occidental. "Sur la base des différentes informations dont nous disposons, nous n'avons pas pu trouver de fautes de la part d'aucun agent", a ajouté le directeur de l'ICD Francis Beukman.