Un pont volant en carton suspendu dans les rues d'Amboise

  • A
  • A
Cette structure en carton a été imaginée par l'artiste plasticien Olivier Grossetête.
Cette structure en carton a été imaginée par l'artiste plasticien Olivier Grossetête. © GUILLAUME SOUVANT / AFP
Partagez sur :
Cette structure éphémère, suspendue à des ballons d'hélium, a été mise en place pour marquer le 500ème anniversaire de la mort de Léonard de Vinci.

Un pont en carton de 18 mètres de long a été suspendu samedi et dimanche dans les airs au pied du château d'Amboise, en Indre-et-Loire, dans le cadre des festivités du 500ème anniversaire de la mort de Léonard de Vinci.

Dans les airs. L'oeuvre éphémère conçue par l'artiste plasticien marseillais Olivier Grossetête avec les habitants de la commune a été hissée dans les airs samedi soir dans la rue principale d'Amboise, qui borde le château, à l'aide de trois énormes ballons remplis d'hélium. Samedi, "il était à environ 12 mètres sur sol et aujourd'hui (dimanche), il vole à deux ou trois mètres de hauteur car il y a du vent et qu'il a pris pas mal de poids à cause de la pluie", a expliqué Olivier Grossetête.

pontamboise600

Lesté par la pluie, le pont à perdu quelques mètres d'altitude au fil du week-end. © GUILLAUME SOUVANT / AFP

Un "bricolage inventif". Le pont, tout en carton, mesure 18 mètres de long, 2 mètres d'épaisseur et 3,20 mètres de hauteur. Il pèse 250 kilos. Depuis lundi, environ 300 personnes l'ont construit à l'aide de carton et de scotch, au cours d'ateliers participatifs organisés dans l'église Saint-Florentin. "Du bricolage inventif" et un aspect "poétique" qui fait référence aux œuvres et inventions de Léonard de Vinci, selon l'artiste de 46 ans.

Une destruction en musique. Le pont doit être redescendu dimanche à 17 heures. "Les gens vont sauter dessus pour le détruire et les cartons repartiront au recyclage", a expliqué Olivier Grossetête. Un concert de l'Orchestre d'Amboise accompagnera sa destruction en musique.