Comment draguer malgré le couvre-feu ?

  • A
  • A
Bar Paris 1:17
Comment draguer malgré le couvre-feu ? © CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Partagez sur :
Le couvre-feu est entré en vigueur samedi à Paris et dans huit métropoles de France. Cette nouvelle restriction prise pour lutter conter la pandémie de coronavirus va chambouler les soirées, mais aussi compliquer la vie des célibataires. Reportage dans les rues de Paris.
REPORTAGE

Depuis samedi et jusqu’au 1er décembre, il n’est plus possible de sortir après 21 heures à Paris, Lyon, Marseille ou encore Toulouse, moments notamment propices aux rencontres et autres rendez-vous galants. Ce couvre-feu risque d'être un vrai casse-tête pour les célibataires, alors comment faire ?  "Je pense qu'il y aura de nombreux moments embarrassants à cause de ce couvre-feu", anticipe Louis, rencontré à Paris. Celui qu’il redoute le plus : le face-à-face, les yeux dans les yeux, où, à quelques minutes de la fermeture, il faudra décider de la suite de la soirée. "On va se poser la question à 20h30 de ce qu'on fait : est-ce qu'on va chez toi ou chez moi ? Est-ce qu'on se quitte bons amis et ça ne continue pas ? Il y aura un moment de flottement", poursuit-il.

Changer les codes de la drague ?

Ces rendez-vous "express" peuvent cependant rebuter. "En plus si on va chez lui, on doit rester jusqu'à 6 heures du matin ! Donc non", confie Mathilde. Reste alors une option : la créativité. "Je suis un gentleman, il va falloir s'adapter, savoir renouveler nos conditions de séduction", avance Pierre.

Il faudrait aussi bousculer les codes de la drague, et ce changement aurait du bon, estiment Clara et son amie : "Rien ne dit que les rencontres doivent être le soir autour d'un verre. Un café, un déjeuner, l'alcool en moins, ça peut changer le rythme de la rencontre. Ça sera beaucoup plus sage et sérieux". "Bien sûr que c'est un bon test pour les hommes, ça va leur faire du bien, pendant quatre semaines", continue Manon. L'occasion, poursuivent ces jeunes femmes, de faire le tri entre les relations d'un soir et celles qui dépasseront le couvre-feu.

Europe 1
Par Romane Hocquet édité par Léa Leostic