Strasbourg : important incendie chez OVHcloud, de nombreux sites internet inaccessibles

, modifié à
  • A
  • A
101 sapeurs-pompiers et 43 véhicules ont été mobilisés cette nuit pour contenir le feu du site OVH, spécialisé dans les serveurs informatiques. (Photo d'illustration.) 2:00
101 sapeurs-pompiers et 43 véhicules ont été mobilisés cette nuit pour contenir le feu du site OVH, spécialisé dans les serveurs informatiques. (Photo d'illustration.) © PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :
Un important incendie s'est déclaré dans la nuit de mardi à mercredi sur le site d'OVH Cloud à Strasbourg. L'entreprise étant spécialisée dans l'hébergement de données informatiques, de nombreux sites internet français sont temporairement indisponibles ce mercredi matin. 

Un incendie s'est déclaré dans la nuit de mardi à mercredi à Strasbourg sur le site de l'entreprise française OVHcloud, spécialisée dans les serveurs informatiques. Il a depuis été "circonscrit", a annoncé mercredi matin la préfecture du Bas-Rhin. Mais depuis, de nombreux sites internet français sont indisponibles. 

101 sapeurs-pompiers mobilisés

Le feu s'est déclenché vers une heure du matin dans le quartier de Port du Rhin, à l'est de la capitale alsacienne, non loin de la frontière allemande, et a mobilisé 101 sapeurs-pompiers et 43 véhicules. "Grâce à une forte mobilisation des pompiers, le sinistre sur le site a été circonscrit", a annoncé la préfecture dans un communiqué, peu avant 7h. Des moyens opérationnels ont également été mobilisés par les autorités allemandes.

La préfecture a précisé que le site, de type "data-center", n'était pas classé Seveso, contrairement à ce qu'elle avait annoncé dans un premier temps. Elle a indiqué qu'aucune pollution toxique n'avait été détectée, malgré l'important panache de fumée. Depuis 5h30 ce mercredi matin, le site est donc inaccessible aux équipes d'OVHcloud pour des raisons de sécurité, et sous le pilotage de la préfecture. Les dégâts sont considérables : sur les quatre data center, seulement deux ont pu être préservés des flammes, un autre a partiellement brûlé et le dernier est totalement détruit. 

Plusieurs sites internet inaccessibles

Cette entreprise étant gestionnaire de données informatiques, l'incendie a rendu indisponible de nombreux sites internet français, comme en témoignent des tweets postés mercredi matin. Parmi eux, le site du gouvernement data.gouv.fr, celui du Centre Pompidou ou encore ceux de l'office de tourisme de Colmar ou de Saverne. L'application Cityscoot a elle aussi été paralysée par l'incendie de mercredi matin. Cela concerne également certaines universités où les cours à distance sont impossibles.

De son côté l'hébergeur a fait savoir que toutes ses équipes techniques et commerciales sont pleinement investies pour accompagner ses dizaine de milliers de clients et pallier l’indisponibilité de son site strasbourgeois. OVHcloud a également dit être en train d’évaluer l’impact de cet incident et qu'elle communiquera dès que possible avec la plus grande transparence sur l’avancée de ses analyses concernant les clients touchés.

 

Europe 1
Par Europe 1 avec AFP