Soupçons de violences sur une patiente handicapée à l'hôpital Necker : le parquet de Paris ouvre une enquête

, modifié à
  • A
  • A
L'AP-HAP a été alertée le 26 mai par un riverain ayant vu deux agents maltraiter une patiente handicapée.
L'AP-HAP a été alertée le 26 mai par un riverain ayant vu deux agents maltraiter une patiente handicapée. © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Partagez sur :
Les agents incriminés ont été suspendus après visionnage des bandes de surveillance.

Une enquête a été ouverte pour "violences sur personne vulnérable", après des soupçons de mauvais traitement sur une patiente handicapée mineure de l'hôpital Necker à Paris par deux agents de cet établissement fin mai, indique vendredi le parquet.

Une patiente handicapée à terre. Dans un communiqué publié mercredi, l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) avait révélé avoir été alertée le 26 mai par un riverain disant avoir vu le même jour deux agents de l'hôpital, à côté d'une patiente handicapée à terre, en train de rire "bruyamment". Le témoin a également rapporté avoir vu l'un des agents se prendre en photo à côté de la patiente.

Suspension des deux agents. La direction de l'établissement a depuis diligenté une enquête administrative et suspendu à titre conservatoire les deux agents, après avoir visionné les bandes de surveillance. L'AP-HP avait également indiqué avoir effectué un signalement auprès du procureur de la République de Paris. Les investigations ont été confiées par le parquet à la brigade de protection des mineurs.