Paris : forte explosion dans une boulangerie, trois morts dont deux pompiers

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Une impressionnante explosion due à une fuite de gaz s'est produite rue de Trévise, dans le 9ème arrondissement de Paris, samedi matin. Deux pompiers sont morts et une cinquantaine de personnes sont blessées. 

L'ESSENTIEL

Une explosion accidentelle s'est produite dans une boulangerie du 9ème arrondissement de Paris, samedi matin vers 9 heures, a indiqué la préfecture de police. Des images diffusées sur les réseaux sociaux font état d’impressionnants dégâts, montrant un immeuble ravagé et des vitrines alentours soufflées. Deux pompiers sont morts, ainsi qu'une femme de nationalité espagnole,  et une cinquantaine de personnes ont été blessées. 

Les informations à retenir : 

  • L'explosion s'est déroulée vers 9 heures, alors que les pompiers intervenaient sur une fuite de gaz 
  • Deux pompiers sont morts ainsi qu'une femme de nationalité espagnole et une cinquantaine de personnes ont été blessées
  • Les secours sont sur place, tout comme le Premier ministre Edouard Philippe, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner et la maire de Paris Anne Hidalgo

Un sinistre d'origine accidentelle. L'explosion est due à une fuite de gaz, "manifestement accidentelle", selon le procureur de Paris Rémy Heitz. Elle a fait deux morts dans les rangs des pompiers. Dix personnes ont été grièvement blessées et 37 autres légèrement. "Le bilan est lourd, il est grave", a indiqué le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner dans la matinée. 

pompiers

La Brigade de sapeurs-pompiers de Paris a édité une photo des deux pompiers décédés samedi. ©Brigade des sapeurs-pompiers de Paris

Dans les rues, des voitures ont été retournées et calcinées par les flammes, indique une source policière à Europe 1. "On était en train de dormir et tout à coup, on a senti l'explosion. On a cru que c'était un coup de foudre ou un tremblement de terre", témoigne Alaydine, un riverain interrogé par l'un de nos reporters. "J'ai juste pris mes affaires, parce que j'ai entendu des gens hurler dehors et en sortant, on a vu que toutes les vitres du quartier étaient brisées." 

Une situation "maîtrisée" selon les autorités. Selon les informations d'Europe 1, l'explosion est survenue alors que les pompiers étaient en train d'intervenir pour réparer une fuite de gaz dans la rue de Trévise. "Nous avons été appelés pour une fuite de gaz, et quelques minutes plus tard une explosion retentit", explique le commandant Moulin, des sapeurs-pompiers de Paris, interrogé par Europe 1. "L’onde de choc est particulièrement violente, et se propage sur une centaine de mètres environ. Un des sapeurs-pompiers, qui était touché, a été enseveli de nombreuses minutes, et a été extrait par ses camarades un peu plus tardivement", poursuit-il. 

Dans les rues, plusieurs touristes, valises à la main, évacuaient les nombreux hôtels de cette zone centrale de la capitale parisienne quelques minutes après l'explosion. D'autres sortaient en robe de chambre ou finissaient de s'habiller précipitamment dans la rue en sortant des immeubles et hôtels voisins. Un homme pieds nus, l'air hagard, les cheveux blanchis par la poussière était pris en charge par les secours.

Le Premier ministre, la maire de Paris Anne Hidalgon, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner et le procureur de Paris Rémy Heitz se sont rapidement rendus sur place tandis que deux hélicoptères ont atterri dans le quartier pour évacuer au plus vite les blessés. Quelque 200 pompiers et 100 policiers étaient mobilisés, selon le ministre de l'Intérieur, qui faisait état d'une situation "maîtrisée", vers 10 heures. 

Une cellule d'accueil mise en place. La ville de Paris a par ailleurs mis en place une cellule d'accueil à la mairie du 9ème arrondissement. "On a ouvert un centre d'accueil, on a proposé des solutions d'accompagnement", a précisé Christophe Castaner. 

"On proposera une solution de relogement pour les immeubles à proximité", a ajouté le ministre de l'Intérieur. Les proches des victimes et les personnes concernées par l’événement peuvent obtenir des renseignements au 0 805 200 450