NDDL : des zadistes et des gendarmes blessés

, modifié à
  • A
  • A
nddl zadistes evacuation 1280 DR
Deux gendarmes ont été blessés mardi matin et l'un des deux a été évacué par les pompiers. Image d'illustration. © DR / EUROPE 1
Partagez sur :
Les affrontements entre zadistes et forces de l'ordre s'intensifient alors que les opérations d'évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes se poursuivent.

Des gendarmes et des zadistes ont été blessés au deuxième jour des opérations d'expulsion de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, marqué également par des tirs de cocktail Molotov sur un véhicule de gendarmerie, qui n'a pas été incendié.

Un gendarme évacué par les pompiers. Selon une source proche du dossier deux gendarmes ont été blessés mardi matin, l'un au genou, l'autre à la cheville. Au moins l'un des deux a été évacué par les pompiers. Un blindé léger de la gendarmerie, pris pour cible par des cocktails Molotov, a été touché mais n'a pas été détruit. Les opposants aux expulsions ont recensé de leur côté six blessés par des projectiles utilisés par les gendarmes.

Encore une vingtaine de squatsDepuis mardi matin des heurts violents ont éclaté entre les forces de l'ordre et les manifestants, des zadistes mais aussi des renforts de tous horizons venus les soutenir pour protéger de la destruction deux lieux baptisés la Chèvrerie et les Vraies rouges. La Chèvrerie a finalement été détruite. Une vingtaine de squats restent à démanteler, après les 13 déjà détruits lundi sur le site du projet d'aéroport abandonné en janvier, selon le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb.