Interpellations au Touquet : "aucun lien" avec la maison des Macron, selon le parquet

, modifié à
  • A
  • A
Les deux hommes sont connus des services de police. © DGPN-SICOP
Partagez sur :

Les deux hommes, alcoolisés, avaient été placés en garde à vue dans la nuit de mercredi à jeudi. 

INFO EUROPE 1

L'affaire des deux hommes ivres interpellés en voiture dans la nuit de mercredi à jeudi au Touquet n'a "aucun lien avec la présence" de la maison de Brigitte et d'Emmanuel Macron dans cette ville balnéaire du Pas-de-Calais, a affirmé le parquet de Boulogne-sur-Mer.

Arrêtés vers 3 heures du matin. Les deux hommes, un restaurateur de la région, âgé de 52 ans, et son beau-frère, 48 ans, contrôlés avec 2 grammes d'alcool, sont soupçonnés d'outrage, de rébellion et mise en danger de la vie d'autrui, selon une source policière. "Le ressort de tout ça, c'est l'alcool", a souligné cette source, précisant que "d'habitude, ce ne sont pas des délinquants".

Selon le parquet, un seul des deux est connu de la justice pour une affaire de violences. Les deux hommes étaient passés deux fois devant la résidence et avaient, semble-t-il, tenté de renverser des piétons qui traversaient. Après un troisième passage vers 3 heures du matin, les policiers les avaient arrêtés et les deux hommes ont été placés en garde à vue.