Essonne : un jeune motard blessé lors d'une collision avec une voiture de police

  • A
  • A
Les jours du jeune homme ne sont pas en danger, selon une source proche du dossier. (illustration)
Les jours du jeune homme ne sont pas en danger, selon une source proche du dossier. (illustration) © DGPN-SICOP
Partagez sur :
Un jeune motard de 23 ans, habitant des Ullis en Essonne, a été blessé après une collision dimanche avec une voiture de police, mais son état était stable lundi. Deux enquêtes ont été ouvertes : l'une sur les circonstances de l'accident, l'autre pour refus d'obtempérer et rodéo motorisé.

Un jeune homme de 23 ans circulant sur une moto a été blessé dimanche après-midi lors d'une collision avec une voiture de police, et son état était stable lundi, a-t-on appris de source proche du dossier. L'homme est un habitant des Ulis, a précisé à l'AFP cette source, confirmant des informations du Parisien. 

Deux enquêtes ouvertes

Sur des vidéos partagées sur Twitter, il apparaît allongé sur la chaussée, à quelques mètres de sa moto tout terrain renversée et à côté de la voiture de police accidentée qui se trouve au milieu de la route. Il est maintenu en position latérale de sécurité par les policiers et des passants, avant de se relever. Pris en charge par les pompiers, il a été transporté à l'hôpital mais ses jours ne sont pas en danger, a précisé la source proche du dossier.

Deux enquêtes ont été ouvertes, a indiqué à l'AFP le parquet d'Evry: la première sur les circonstances de l'accident, la seconde pour refus d'obtempérer et rodéo motorisé.

Fin mai, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a confié à deux députées une mission de réflexion afin d'élaborer un nouveau plan de lutte contre les rodéos urbains. Depuis une loi de 2018, le rodéo urbain est un délit passible de deux ans de prison ferme et 30.000 euros d'amende, ce qui a donné une base légale aux forces de l'ordre pour intervenir dans ce domaine.