Une cavale "demande beaucoup d'argent"

  • A
  • A
Partagez sur :

"Il faut éviter d'être sur les radars des policiers. Il faut se cacher en permanence et ne jamais dormir ou manger au même endroit", a estimé sur Europe 1 mardi matin Thierry Colombié, spécialiste du grand banditisme et docteur en économie criminelle.  Il évoquait ainsi la cavale du braqueur Redoine Faïd après son évasion spectaculaire samedi de la prison de Sequedin, dans le Nord. "Ce qui est très important c'est  que cela demande beaucoup d'argent. Cela demande beaucoup de logistique pour l'utilisation de véhicules, soit de locations, soit volés. Plus les jours passent et plus cela coute cher", a-t-il précisé.

"On doit donc avoir un bas de laine important ou alors 'monter' au braquage", a poursuivi Thierry Colombié ."Il ne faut pas oublier que quelquefois on va sortir des gens de prison pour leur compétence et, un ou deux mois, après il y a un gros braquage qui a lieu". Et le spécialiste d'avertir : "il ne faut pas négliger cette éventualité d'une évasion en vue d'un vol à main armée peut-être très important, qui ne serait pas un fourgon mais peut-être un centre fort". 

Les + lus