Sarthe : il perd son travail et se suicide

  • A
  • A
Partagez sur :

Un salarié de 53 ans s'est suicidé lundi après l'échec du projet de reprise de son entreprise consécutif à sa mise en liquidation judiciaire en mars dernier à Bessé-sur-Braye, dans le Sarthe, suscitant une vive émotion, a-t-on appris jeudi auprès des élus.

En début d'année, la société Colwell, spécialisée dans la fabrication de nuanciers pour les industries automobiles et cosmétiques, se sépare d'une partie de ses salariés, passant de 110 en octobre dernier, à 75 en décembre. Elle est placée en mars en liquidation judiciaire. Puis un repreneur breton, travaillant sur le même créneau, rachète les machines, annonçant son intention de reprendre 45 salariés. Mais, en fin de semaine dernière, le projet de reprise est abandonné.

Père de deux enfants, ce salarié, qui venait d'acheter une maison, avait travaillé toute sa vie dans cette entreprise. Après avoir échappé à la première vague de licenciements, il avait effectué début juin un stage de formation de quatre jours dans la société du repreneur potentiel. Mais il avait reçu, vers le 20 juin, un courrier l'informant qu'il ne serait finalement pas repris.