Policière suicidée : soutien au commissaire

  • A
  • A
Partagez sur :

Le syndicat indépendant des commissaires de police (SICP) a pris la défense du responsable du commissariat de Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes), fortement contesté par les syndicats de policiers après le suicide en juillet d'une de ses subordonnées, indique-t-on jeudi de source syndicale.

Dans un communiqué, le syndicat minoritaire, auquel appartient le commissaire cagnois, met "en garde tous ceux qui tendent à tirer des conclusions hâtives quant au motif de ce drame" et "tient à témoigner de son soutien public à l'ensemble de la hiérarchie du commissariat de Cagnes-sur-Mer, et au chef de service en particulier".