Deux-Sèvres: Un cimetière profané

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Une vingtaine de tombes ont été détériorées dans un cimetière de Frontenay-Rohan-Rohan, près de Niort, ont indiqué mercredi les gendarmes. Les chiffres initiaux ont ainsi été revus à la baisse: lors de premières constatations, il était question d'une cinquantaine de tombes dégradées. En définitive, des dégradations n'ont été constatées que sur une vingtaine des 2.500 tombes que compte le cimetière. Des stèles semblent avoir été poussées et se sont pour certaines brisées. Le ministre de l'intérieur Brice Hortefeux a affirmé dans un communiqué que "cette nouvelle atteinte à des tombes chrétiennes" était "intolérable".

Les + lus