Steve McQueen et Keith Haring : les hommes sont à l'honneur ce vendredi soir

, modifié à
  • A
  • A
4:04
Le zapping de demain est une chronique de l'émission Culture médias
Partagez sur :

Du lundi au vendredi dans Culture médias, Eva Roque vous livre ses conseils TV pour la soirée. Ce vendredi, elle a choisi de parler de deux hommes qui seront à l'honneur à la télévision ce soir. Il s'agit de Steve McQueen dont la carrière sera retracée sur Canal+ dans " "Le Mans 66" suivi d’un documentaire exceptionnel sur l’acteur américain. Keith Haring, lui, sera sur Arte à 22h25 pour un portrait remarquable de celui qui s’impose très rapidement comme le pape du street art.

Avec Eva Roque, on passe au zapping du lendemain. Comme tous les jours, elle a un temps d’avance et sait quels seront les moments forts sur nos écrans ce soir. Quel est le thème du jour ?

Après avoir débuté la semaine avec des femmes, Eva Roque vous propose de conclure ces cinq premiers jours avec des hommes.

Deux hommes. Deux artistes.

Le premier fut chanté par une femme. Il s’agit de Steve McQueen ! Alors que les 24 heures du Mans auront lieu les 19 et 20 septembre prochain, Canal+ propose une soirée spéciale avec le film "Le Mans 66" suivi d’un documentaire exceptionnel sur l’acteur américain.

Plus exactement sur sa passion pour le sport automobile et son désir absolu d’en faire le sujet d’un long-métrage baptisé "Le Mans". Tournage catastrophique entre accidents à répétition, dépassement de budget, conflit avec les studios et le réalisateur ou encore absence de scénario… Rien ne va, mais Steve McQueen y croit. Un enregistrement inédit de Steve McQueen à entendre ce vendredi soir sur Canal+.

Quant au film tourné en 1970, il finit par sortir sur les écrans et malgré des critiques très mitigées, devient une référence pour tous les amoureux de sport automobile.

Pour Steve McQueen, l’addition est salée. Même son couple ne résiste pas, l’acteur aime les femmes. Beaucoup, un peu trop même…

Dans ce documentaire très réussi, sa femme témoigne et raconte à quel point la libération sexuelle si revendiquée alors par les hippies a marqué Steve McQueen.

Une période qu’aurait adoré vivre notre second homme de la journée, l’artiste américain Keith Haring. Lui aussi, a voulu être libre. À tout prix et quel prix…

Nous sommes dans les années 80 à New York. Des œuvres d’art le jour, des soirées de débauche la nuit comme le raconte un de ses meilleurs amis dans un documentaire diffusé sur Arte.

Portrait remarquable de celui qui s’impose très rapidement comme le pape du street art. On y découvre notamment son agent Tony Shafrazi. Un homme charismatique, pas franchement commode, qui s’est distingué par un geste spectaculaire !

Anecdote étonnante à découvrir donc sur Arte ce soir à 22.25

Concernant les secrets de Steve McQueen, c’est sur Canal+ à 23h30.

Quand Eva Roque manque un peu d’énergie, elle écoute la "Chanson pour une drôle de vie" de Véronique Sanson reprise par Leila Bekhti et Géraldine Nakache dans "Tout ce qui brille". Le film sera diffusé samedi sur M6 à 21 heures et c’est le meilleur des antidépresseurs.