"Les lycéens, le traître et les nazis" et "Face au crime" : la traitrise en deux façons

  • A
  • A
4:00
Le zapping de demain est une chronique de l'émission Culture médias
Partagez sur :

Du lundi au vendredi dans Culture médias, Eva Roque vous livre ses conseils TV pour la soirée. Ce mardi, elle nous propose deux documentaires avec la traitrise comme thème commun. "Les lycéens, le traître et les nazis" sur France 2 à 23h30 et "Face au crime" est à voir sur Nat Geo, à 21h00.

Quels sont les programmes à voir et quel thème les réunit ?

La traîtrise. Trahir les autres ou trahir ses convictions, un sujet décliné à travers deux documentaires.

Le premier est un docu-fiction intitulé "Les lycéens, le traître et les nazis".

L’histoire vraie d’une centaine de lycéens qui ont décidé de rejoindre la résistance. De jeunes gens du groupe Corps Franc Liberté, parfaitement conscients du danger qui les attend, comme l’écrit ce garçon à ses parents. En juin 1944, quelques heures après le débarquement et le même jour que le massacre d’Oradour sur Glane, alors qu’ils se cachent dans une maison en Sologne, les nazis et la gestapo débarquent. Les jeunes sont séparés en petit groupe. En plein cœur d’une forêt, les lycéens sont fusillés. L’un d’entre eux, Lucien, s’en sort miraculeusement. 41 jeunes gens sont morts, certains ont été déportés. Tous ont été trahis par un camarade, André Parent à qui les Allemands avaient promis un peu d’argent. Un documentaire exceptionnel de David André qui à travers cette histoire parle aussi des enjeux de l’adolescence avec justesse, poésie, et émotion.

Autre documentaire sur National Geographic, intitulé "Face au crime".

Une suite d’enquêtes dont la première évoque le trafic de tigres aux Etats-Unis et en Asie. Peut-être avez-vous vu cette série documentaire stupéfiante sur Netflix, Tiger King. Il y était question notamment de Joe Exotic, un collectionneur de fauves, qui depuis quelques temps dort en prison, accusé d’avoir commandité le meurtre d’une femme, militante des droits des animaux. La journaliste Marina Van Zeller démontre l’ampleur de ce trafic de fauves. Les bébés tigres c’est mignon, mais dès qu’ils grandissent on en fait quoi ? Les animaux se retrouvent dans des zoos dégueulasses, parfois tués pour du commerce de produits comme ce vin d’os de tigre!

Une honte. La journaliste joint Joe Exotic en prison. Elle lui raconte son enquête. Une prise de conscience tardive certes, mais mieux vaut tard que jamais. 

Pour récapituler cette soirée documentaire :

"Les lycéens, le traître et les nazis" sur France 2 à 23h30 et "Face au crime" est à voir sur Nat Geo, à 21h00.