"La promesse" et "Complément d'enquête" : à chacun sa conception de la justice

  • A
  • A
3:49
Le zapping de demain est une chronique de l'émission Culture médias
Partagez sur :

Du lundi au vendredi dans Culture médias, Eva Roque vous livre ses conseils TV pour la soirée. Ce jeudi, elle nous propose deux programmes axés sur une certaine idée de la justice à travers une série et une enquête. Olivier Marchal en flic, c’est dans "La promesse" à voir sur TF1 à 21h05 ou sur la plateforme Salto et la justice selon Eric Dupont-Moretti, c’est sur France 2 dans "Complément d’Enquête" à partir de 23h00.

Quels sont les programmes à voir ce jeudi soir et quel est le thème qui les unit ?

La justice ! Une certaine idée de la justice à travers une série et une enquête.

Sur TF1 débute la série policière "La promesse".

Avec Olivier Marchal dans le rôle principal, alias Pierre Castaing, un flic en charge d’une enquête après l’enlèvement d’une fillette dans les Landes le soir de la tempête de 1999. Il a un suspect, mais son supérieur hiérarchique lui demande d’arrêter l’interrogatoire. Le suspect en question a un alibi ! "La promesse", c’est l’histoire de cette enquête et d’une autre qui débute 20 ans plus tard, menée par la fille de Pierre Castaing, Sarah incarnée par Sofia Essaïdi. Et entre les deux affaires, il se pourrait bien qu’il y ait un lien. Pierre Castaing, c’est l’homme en colère, le révolté, un être épris de justice coûte que coûte, qui n’a pas peur de l’affrontement, des tensions.

Un personnage qui partage des points communs avec un autre homme de justice. Eric Dupont-Moretti.

Avocat pénaliste, nommé garde des sceaux le 6 juillet dernier. "Complément d’enquête" lui consacre un portait très bien fait, intitulé "Le coup d’éclat permanent". Et c’est vrai qu’il aime ça, les coups d’éclat. Dans l’enceinte d’un tribunal ou dans sa communication en tant que ministre. Une histoire éclaire particulièrement le parcours d’Eric Dupont-Moretti et sa conception de la justice. En 1993, il est accusé dans un dossier de stupéfiant. Il s’oppose violemment au procureur en charge de cette affaire. Garde à vue, perquisition. Eric Dupont-Moretti n’est pas épargné. Il ne sera pas poursuivi mais il vit cette situation comme une immense injustice. S’en suit d’ailleurs une période assez compliquée pour lui.

À chacun sa conception de la justice donc…

Olivier Marchal en flic, c’est dans "La promesse" à voir sur TF1 à 21h05 ou sur la plateforme Salto et la justice selon Eric Dupont-Moretti, c’est sur France 2 dans "Complément d’Enquête" à partir de 23h00.