Laïcité, fake news : comment apprendre aux enfants à penser par eux-mêmes ?

, modifié à
  • A
  • A
18:22
Les Éclaireurs est une chronique de l'émission Europe Matin - 7h-9h
Partagez sur :

La mort de Samuel Paty est venue rappeler brutalement que les enseignants étaient en première ligne pour former à la liberté d’expression. Sophie Mazet, elle-même professeure dans un lycée, détaille avec Matthieu Belliard dans le podcast "Les Eclaireurs" sa méthode pour apprendre "l’autodéfense intellectuelle".

Jamais, elle ne cherche à imposer son point de vue. Mais Sophie Mazet, professeure d’anglais depuis dix ans au lycée Auguste-Blanqui de Saint-Ouen, forme pas à pas ses élèves pendant un an à "l’autodéfense intellectuelle". Quelques jours après la mort effroyable de Samuel Paty, assassiné à la sortie de son établissement à Conflans Sainte-Honorine, Matthieu Belliard a tenu à prolonger la discussion avec celle qui est aussi en première ligne pour apprendre la liberté d’expression aux citoyens de demain.

Sa première mission est d’apprendre à "penser contre soi-même", contre les sources d’information qu’on trouve trop facilement sur internet, celles qu’on a l’habitude de consulter, penser contre son entourage, et penser y compris contre les autres élèves de sa classe, un défi supplémentaire à cet âge-là ! "Le fait d’être nombreux ne donne pas raison", répète souvent Sophie Mazet dans son lycée.

Quand elle avait l’âge qu’ont aujourd’hui ses élèves, Sophie Mazet a été victime d’une tentative d’embrigadement dans une secte. Aujourd’hui, elle s’appuie sur cette expérience personnelle pour déjouer les discours sectaires. Et elle n’hésite pas à demander à ses élèves de créer leur propre secte pour comprendre quels en sont les mécanismes d’endoctrinement. C’est souvent à l’issue de ce cours que les adolescents demandent alors d’eux-mêmes si l’organisation Etat islamique est une secte.  "Je leur réponds d’aller regarder si les critères qu’on a étudiés s’appliquent à Daesch", explique l’enseignante qui se refuse toujours à imposer des réponses sans méthode.

Dans le huitième épisode du nouveau podcast "Les Éclaireurs", Matthieu Belliard prend une nouvelle fois le temps d’écouter le monde changer. Avec son invitée, qui vient de publier "Autodéfense intellectuelle, le retour", aux éditions Robert Laffont, le présentateur de la matinale d'Europe 1 nous questionne sur la liberté d’expression, et le travail indispensable que représente son apprentissage.

Vous voulez écouter les autres épisodes des "Éclaireurs" ?

>> Retrouvez-les sur notre site Europe1.fr et sur Apple Podcasts, Google podcastsDailymotion et YouTube, ou vos plateformes habituelles d’écoute.

>> Retrouvez ici le mode d'emploi pour écouter tous les podcasts d'Europe 1

Trois idées à retenir pour prendre le temps d’écouter le monde changer

Penser par soi-même, ça s’apprend ! (à partir de 2’08). "Moi ce que j’enseigne, c’est plutôt une méthode de pensée critique. J’essaie de ne pas dire à mes élèves comment penser, ni quoi penser. Je ne leur dis pas nécessairement mon opinion. On n’est pas d’accord, on n’arrivera pas à se mettre d’accord mais le principal, c’est d’arriver à argumenter, à débattre de manière honnête, ne pas rester campé sur ses positions. Accepter de se remettre en cause, eux comme moi", détaille Sophie Mazet.

Pour déjouer une théorie du complot, comparez avec un vrai complot. (à partir de 12’53). Sophie Mazet étudie notamment avec ses élèves le complot des géants du tabac qui ont pendant des années prétendu "que la cigarette était sans danger et ne provoquait pas le cancer". Ce complot, avéré, a été découvert grâce à un lanceur d’alerte, lui-même employé d’un cigarettier américain. Elle propose ensuite à ses élèves de comparer avec un pseudo complot dénoncé par exemple sur les réseaux sociaux : qui affirme le révéler ? pour quelles raisons ? Et il apparaît alors avec évidence "que les deux n’ont rien à voir !"

Pour les enseignants, il faut accepter que les élèves disent certaines choses… (à partir de 15’38) "Je ne laisse pas passer quand il y a des choses inadmissibles, sur les attentats de Charlie Hebdo par exemple. Mais il faut les laisser prononcer ces mots pour pouvoir ensuite voir comment ils peuvent changer de raisonnement. Parce que si on leur dit : ‘vous n’avez pas le droit de dire ça, on ouvre la porte au complotisme’", met en garde Sophie Mazet qui conclut : "je reste optimiste".

"Les Éclaireurs" est un podcast Europe 1 studio

Présentation : Matthieu Belliard

Programmation : Marine Apruzzese, Juliette Bergé, Julien Cottereau

Réalisation : Xavier Jolly

Cheffe de projet édito : Fannie Rascle

Diffusion et édition : Clémence Olivier

Graphisme : Karelle Villais

Direction d'Europe 1 Studio : Olivier Lendresse

Archives : Service Documentation et Patrimoine

Références de l'épisode

"Autodéfense intellectuelle, le retour", de Sophie Mazet (Editions Robert Laffont)

- Lettre aux instituteurs et instructrices de Jean Jaurès (1888), lue par Oxmo Puccino

- Documentaire "Le Vrai du Faux", par Zoé Lamazou et Sébastien Koegler, 2017