L’avocate qui voulait lâcher son braqueur

SAISON 2019 - 2020
  • A
  • A
26:39
Partagez sur :

Un avocat doit-il défendre son client à tout prix ? Dans le cinquième épisode de "Mon client et moi", le nouveau podcast judiciaire d'Europe 1 Studio deux avocats pénalistes, Me Clarisse Serre et Me Rachel Lindon reviennent sur l'affaire qui a bouleversé leur carrière.

La première défend un homme borné accusé de complicité dans l'évasion spectaculaire d'un braqueur très médiatique. La seconde gère le dossier d'un délinquant qui s'est radicalisé en prison.

Dans le cinquième épisode de "Mon client et moi", le nouveau podcast judiciaire d'Europe 1 Studio porté par la journaliste Margaux Lannuzel, Me Clarisse Serre et Me Rachel Lindon reviennent sur l'affaire qui a bouleversé leur vie. Un avocat doit-il défendre son client coûte que coûte ? Qu'est-ce qui est indispensable pour que la relation entre les deux fonctionne ? Et, dans certains cas, la rupture est-elle inévitable ?

 

Mon client et moi est un podcast Europe 1 Studio

Voix, écriture : Margaux Lannuzel
Production : Adèle Ponticelli
Réalisation : Christophe Daviaud
Illustration : Stéphane Oiry
Edition et diffusion : Clémence Olivier
Direction Europe 1 Studio : Claire Hazan

 

 

Pour aller plus loin : un client peut-il se faire larguer par son avocat ? 

À l'écoute du cinquième épisode de "Mon client et moi" vous avez découvert comment l'avocate pénaliste Clarisse Serre a voulu mettre un terme à la relation professionnelle qu'elle entretenait avec l'un de ses clients, un homme accusé de complicité dans l'évasion d'un braqueur médiatique. Mais est-ce toujours possible de quitter son client ? "Ce n'est pas toujours facile, cela dépend des conditions et des clients, mais en droit pénal un avocat a le droit de quitter son client. Et il peut le faire à n'importe quel moment de la procédure", précise Clarisse Serre. 

Un désaccord sur la ligne de défense, sur les honoraires

La rupture peut avoir lieu notamment si client et avocat ne s'entendent pas sur les honoraires ou quand un client et son avocat ne sont pas du tout d'accord sur la ligne de défense à adopter. A l'inverse, un client peut changer facilement d'avocat. "C'est le cas notamment de personnes qui ont travaillé les premiers mois avec des avocats commis d'office. Ils décident parfois de changer d'avocat lorsque de grosses échéances arrivent", étaye l'avocate pénaliste.

 

 

Vous voulez écouter les autres épisodes de ce podcast ?

>> Retrouvez-les sur notre site Europe1.fr et sur Apple Podcasts, SoundCloud, Dailymotion et YouTube, ou vos plateformes habituelles d’écoute.

>> Retrouvez ici le mode d'emploi pour écouter tous les podcasts d'Europe 1

Les émissions précédentes