9:07
  • Copié

Stéphane Bern, entouré de ses chroniqueurs historiquement drôles et parfaitement informés, s’amuse avec l’Histoire – la grande, la petite, la moyenne… - et retrace les destins extraordinaires de personnalités qui n’auraient jamais pu se croiser, pour deux heures où le savoir et l’humour avancent main dans la main. Aujourd'hui, Ma Rainey, une pionnière, considérée comme “la mère du blues”. Un blues qu'elle a, si ce n'est inventé, largement fait naître et connaître.

Les chroniques des jours précédents