Bruno Questel : le délai de prescription sur le viol "n'est pas audible pour les personnes concernées"

  • A
  • A
0:56
Les extraits de l'interview politique est une chronique de l'émission L'interview politique
Partagez sur :

Invité vendredi d'Europe Matin, Bruno Questel, député La République en marche de l'Eure qui a révélé en janvier dernier avoir été victime d'un viol lorsqu'il était enfant, a estimé que le délai de prescription face à de tels crimes posait problème. Il espère un important travail législatif en la matière, qui puisse transcender les clivages politiques.