ÉDITO - Ligue des champions : "Benzema, mon amour !"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'édito sport est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1 - Le 6h - 9h
Partagez sur :

Ostracisé en France, Karim Benzema est pourtant, pour Virginie Phulpin, un immense joueur. Elle va tenté de vous en convaincre.

C’est l’édito sport de Virginie Phulpin. Le PSG reçoit le Real Madrid ce soir en ligue des champions. Et la principale menace pour les Parisiens s’appelle Karim Benzema. Vous avez envie de le réhabiliter ce matin.

C’est le joueur le plus sous-estimé du monde non ? Ça n’est pas moi qui le dis, mais Thomas Tuchel, l’entraîneur du PSG, hier, lors de sa conférence de presse. Et il a tellement raison. Ça fait 10 ans que Karim Benzema est au Real Madrid, et mine de rien, saison après saison, il est en train de devenir une légende du club. On parle d’une légende au Real Madrid, hein, un club qui en a vu passer quelques-unes avant lui. Et pourtant, j’ai l’impression qu’il n’est pas reconnu à sa juste valeur en dehors de Madrid. Il faut dire que pendant des années il a joué profil bas. Au service de Cristiano Ronaldo. Sans jamais rechigner.

Et c’était très intelligent de sa part. Parce que tenter le combat de coqs avec le Portugais, c’était perdu d’avance. Et sur le long terme, ça paie. Depuis que Ronaldo est parti, Benzema est sorti de l’ombre. L’idole, c’est lui maintenant. Le sauveur, c’est souvent lui aussi. Comme on l’a vu le week-end dernier encore avec les deux buts qu’il a marqués pour assurer la victoire de son club en championnat. Star du Real, sans qu’on s’en rende vraiment compte ailleurs, c’est l’un des paradoxes de Karim Benzema. 

En France, son image est trop brouillée pour qu’on reconnaisse en lui un grand joueur

On a oublié le joueur pour ne retenir que le mauvais garçon. Comme s’il ne pouvait pas être les deux à la fois. Pourtant ça existe, Maradona l’a prouvé. C’est vrai qu’il y a eu beaucoup d’affaires autour de Karim Benzema. Il ne s’agit pas de passer l’éponge. Notamment cette affaire de chantage exercé à l’encontre de Mathieu Valbuena, elle est grave, elle est encore en cours d’ailleurs. C’est celle qui a définitivement rompu les liens entre nombre de Français et Benzema. Son histoire en bleu s’est arrêtée net, l’équipe de France est devenue championne du monde sans lui. Fin de l’histoire.

Et du coup, nous, on ne cherche plus trop à savoir à quel point l’attaquant est fort avec le Real Madrid, puisque de toute façon il ne viendra plus en équipe de France. C’est un peu étriqué comme façon de voir les choses. Benzema, c’est un joueur mal entouré, qui a fait des erreurs, qui communique souvent à l’envers. Mais c’est aussi le 4ème meilleur buteur de l’histoire de la ligue des champions par exemple. Il n’était peut-être pas fait pour l’équipe de France, d’ailleurs ça n’est jamais en bleu qu’il a été le meilleur. Mais en club, c’est un des meilleurs du monde. Zinédine Zidane le dit à peu près trois fois par semaine. Et j’ai tendance à lui faire confiance pour juger de la qualité d’un joueur de foot.