Djokovic et son Adria Tour à l'origine d'un cluster de coronavirus ?

  • A
  • A
2:29
L'édito sport est une chronique de l'émission Europe Matin - 7h-9h
Partagez sur :

Novak Djokovic pourrait-il être à l’origine d’un cluster de Covid ? Aucune mesure barrière n’a été respectée dans le tournoi de tennis qu’il a organisé dans les Balkans. Il y a déjà 5 cas positifs. Pour Virginie Phulpin, le problème, c’est que Djokovic pense trop à lui-même pour avoir conscience du reste du monde. 

On dirait qu’il a des oeillères. Ses obsessions sont claires : il veut être le meilleur joueur de tennis de l’histoire, donc dépasser Nadal et Federer au palmarès, mais il veut aussi être plus aimé qu’eux, entrer dans tous les coeurs. Et du coup, le reste et les autres lui importent peu. Il n’a que ces objectifs en tête. Quand il a organisé son tournoi exhibition, au départ, je trouvais que c’était plutôt une bonne idée de reprendre le tennis en douceur. Oui, sauf que Novak Djokovic a fait comme si le virus n’existait pas. Des dizaines de spectateurs en tribunes sans distanciation, et sur le court, de la part des joueurs, des étreintes en veux-tu en voilà. Résultat, 5 tests positifs pour l’instant et des joueurs en quatorzaine. Lui n’a pas voulu être testé en Croatie, il voulait d’abord rentrer en Serbie. Vous savez que Novak Djokovic a grandi pendant la guerre en ex Yougoslavie, ça vous fait appréhender la vie différemment, et il en a gardé un fort sentiment nationaliste. Il se voit presque avec la stature d’un homme d’Etat dans son pays. Et ça aussi, ça le déconnecte des réalités. Il se voit comme un surhomme, en fait, plus fort que le Covid. D’ailleurs en Espagne, il avait déjà repris l’entraînement une semaine avant que ça ne soit autorisé. Il a aussi expliqué que si jamais il y avait un vaccin, ce ne serait pas pour lui. C’est déroutant, c’est dangereux aussi. Parce qu’avec tout ça, il est capable d’avoir enfanté un cluster dans le monde du tennis. On devrait avoir les résultats de son test aujourd’hui, en espérant évidemment qu’il soit négatif…  

Les autres joueurs sont très critiques envers Novak Djokovic

Il est en train de se mettre tout le monde à dos. Le dernier à l’avoir remis en place, c’est Nick Kyrgios, qui l’accuse d’avoir été irresponsable d’organiser ce tournoi dans ces conditions là. Il faut être fort pour se faire reprendre de volée par le bad boy australien. Normalement c’est plutôt le contraire. Les joueurs qui ne font pas partie de l’élite du tennis lui en veulent beaucoup aussi parce que Novak Djokovic n’envisageait pas une seconde de se déplacer à l’US Open sans tous les membres de son staff. Résultat, les moins bien classés ne sont plus conviés pour qu’il n’y ait pas trop de monde. Le Serbe n’a pas non plus daigné participer à une réunion virtuelle entre joueurs pour parler des conditions de la reprise. Le problème, c’est qu’il est le président du conseil des joueurs, mais le collectif, ça ne l’intéresse pas, sauf quand c’est pour sa cause. Voilà le paradoxe de celui qui veut être aimé de tous et qui finit par être détesté. Ne penser qu’à soi et se sentir invincible : Novak Djokovic aura réussi le grand chelem en ces temps de pandémie. Et celui-là, c’est sûr, Nadal et Federer ne le gagneront jamais.